Questions de fil

Un jour, j’ai été invitée à répondre à 11 questions.

.1. à quoi correspond le nom de ton blog ?

le nom de mon ancien blog zakkas se traduisait par accessoires faits main, en japonais.
le nouveau knitswing signifie:
knit pour ce qui touche au fil crocheté-tricoté-filé-tissé, etc
swing en ce qui concerne la mode vintage et la danse be-bop (ou swing français) pratiquée pendant plus de 30 ans dans les caves jazz à saint-germain-des-près.

.2. combien de temps par semaine y consacres-tu ?

je pense « fil » tout le temps et faisais du crochet quasiment tous les jours, chaque après-midi en somme.

.3. quelle est ta couleur préférée ?

c’est une palette de gris, assortie au blanc avec des pointes de couleurs.

.4. quelle est ton activité manuelle préférée ?

si j’avais été un garçon j’aurais été compagnon du tour de France. cela dit, je me centre sur la laine de préférence et le coton naturels pour le crochet et mes début au tricot.

.5. combien de blogs suis tu ?

une centaine en tout, voir +, avec feedly et les réseaux sociaux.

.6. as tu une âme créatrice ?

mon métier d’infographiste m’a conduite vers une reconversion en stylisme et dessin textile, ce qui fait que j’ai toujours travaillé avec les nouvelles technologies ou de mes dix doigts, en m’inspirant de palettes de couleurs numériques ou peintes.
un logiciel de construction de diagrammes me sert à mettre en forme mes créations au crochet. j’aime faire des échantillons et des planches de tendances. çà me vient de mes études aux écoles esmod et duperré où j’ai appris, entre autres, à faire des maquettes en cao et infographie pour le dessin textile.

.7. as tu une matière que tu préfères travailler plus que les autres ?

la laine de petits producteurs français, teinte naturellement, avec une curiosité pour le lin et la ficelle de jute.

.8. la laine et toi c’est ….

une question d’élégance.
ce produit intemporel se travaille de toutes sortes de façons et en toutes saisons. j’ai avant tout une certaine tendresse pour ces braves moutons qui nous la fournissent et les éleveurs de proximité qui la produisent, dans le respect de leur bien-être.

.9. à quel âge as tu appris à crocheter ou à tricoter ?

je regardais ma mère tricoter quand j’étais gamine. dans les années 50 on faisait encore des merveilles de ses mains par souci d’économie et de distraction.

10. qui t’as appris ?

j’ai monté mes premières mailles avec elle j’avais 6 ans, puis j’ai appris plus tard au lycée professionnel, avec la broderie entre autres.

11. quelles sont tes projets dans l’avenir ?

étant en retraite, j’aurais du temps pour filer et tisser.
j’allais déjà à un pub-spinning mensuel parisien où je retrouve les ami(e)s du fil filé main et  tricote au café « le marronnier », rue du Val à Provins.
en fait, j’aimerais trouver un atelier dans la cité ; ce projet reste en cours de pourparler à l’heure actuelle.
à suivre donc….

A mon tour, j’invite :

Claire > claire des bruyères
Charlotte > myrobolan
Enrico > les tricoteurs volants
Flore > tricotin
Marie > rue de la laine
Marie-Ange > ateliers du bricorecycleur

merci à Thali qui est à l’origine du questionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *