Laine locale et collaborative

La laine locale était représentée à Porspoder.

Découvrir les techniques de feutrage, filage au rouet et fuseau*, tricot ou crochet, accompagnées de quelques expérimentations maîtrisées en laine feutrée décorative, aura été un régal. Ajouter à tout çà des mini expos bien faites sur la provenance de la laine et son importance et cette journée a été grandiose. Je suis repartie avec de belles toisons de moutons d’Ouessant**.

*Mon premier fil au fuseau

**Toisons de moutons d’Ouessant

C’était une organisation au top en général et sur les stands en particulier, présentés dans un lieu gigantesque, avec un cadre de vie magnifique.

Gros temps

Après la canicule, moins forte au bout de la terre qu’ailleurs, le gros temps s’annonçait depuis hier soir.

Ce matin, le pont de Recouvrance est dans le brouillard, on aperçoit à peine les piliers et les grues du port militaire. La pluie rince les fenêtres plein sud et le vent souffle par dessus les toits depuis la rade.

L’appartement est une passoire de courants d’air insoupçonnables quand il fait chaud. Rien qui ne peut s’arranger mais encore faudrait-il faire de petits travaux d’isolation intérieure.

Soit je me tricote des chaussettes soit je reprends les visites immobilières mais peut être que le filage me réchauffera suffisamment !