Stage au vieux moulin

C’était mon premier stage de filage suivi sur un rouet Kiwi chez Brebis Laine et ce fût un weekend enrichissant. Deux jours à travailler les fibres Sheitland – Ouessant – Solognote – Bleu du Maine, du cardage jusqu’à la mise en pelote pour en faire du fil. Avec patience et savoir, j’ai été initiée aux gestes qui transforment la fibre brute en fil, pour reconnaître les différentes toisons et techniques de préparation, apprendre la mise en écheveau et pelote. Un apprentissage plein d’émotions manuelles et sensorielles et une première approche de moutons en petit troupeau.

Quelque chose de magique s’est déclenché silencieusement et a fait le lien entre le présent et le passé lointain comme une évidence ensuite.

Pour tout dire, je suis petite-fille d’un contremaître et d’une ouvrière en filature, florissante à leur époque dans l’Est de la France. Des histoires de machines à filer m’ont été racontées souvent dans mon enfance. C’était un travail dur mais ils faisaient la fête à chaque célébration dans leurs jeunesses. J’aimerais qu’ils soient encore là pour partager avec eux mon intérêt modeste pour le filage manuel.

2 Comments

Comments are closed.